bannière du site aquarienne : sophrologie, soins énergétiques, formations New Paradigm MDT à Rocbaron (83)
 
     
Soins énergétiques - Séances de Sophrologie et EFT -  Formations New Paradigm MDT -  à Rocbaron/Var
Promotions
1 clic sur l'image
Prix réduit : -15€
Collier "Vision"
Lapis-Lazuli et Or plaqué
collier lapis-lazuli et or plaqué, pièce unique, créations Aquarienne
 

 Formations
New Paradigm MDT
- Praticien Basique
25 et 26/01/2020
- Enseignant Basique
du 17 au 19/04/20
- Praticien 13 D
du  21 au 24/02/2020   
New Paradigm Multi Dimensional Transformation, méthode de développement personnel et de mieux-être
 

La peur du changement

27/6/12


Réveillez-vous et vivez maintenant, Bob Marley Même si chacun-e avance à son rythme sur le chemin de sa légende personnelle, il est des périodes comme celle actuelle, où  les Forces Cosmiques nous incitent à presser le pas pour prendre part à la cocréation d’un monde de paix, de joie, et d’abondance partagée,  que de nombreuses générations  d’hommes, de femmes et d’enfants, ont appelé de leurs vœux et de leurs prières.

Un vent de changement souffle sur notre vieux monde pour l’aider à se libérer des structures qui paralysent la Vie. L’Humanité grandit et les vêtements qu’elle avait adoptés – croyances collectives, structures sociales, organisations financières, etc -  sont maintenant étriqués et totalement inadaptés.
 
Ce « relooking »  en profondeur ravive chez nous des peurs ancestrales, et notamment la peur  de l’inconnu. A force de s’entendre répéter depuis l’enfance que  le mieux est l’ennemi du bien  ou des phrases comme celle de La Fontaine : Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras, nous avons engrammé dans notre subconscient l’idée que sagesse rime avec sécurité.
 
C’est ainsi que sous l’influence angoissante de la peur, certains deviennent experts dans l’art du « remake »,  projetant dans leur vie  le même film pendant des années, en amenant à eux le même genre de situations qui ne leur conviennent pas.
 
Cette résistance au changement est génératrice de souffrance que chacun-e va « symptomatiser » à sa façon, jusqu’à ce que las de tourner en rond et d’expérimenter des évènements qui lui sont désagréables, il/elle réalise qu’il peut changer de film et qu’il a même le pouvoir d’inventer un nouveau scénario.
 
Le vent du changement bouscule notre illusoire sécurité et nous invite à revisiter nos croyances. Au niveau collectif et individuel, nous avons des choix à effectuer. Des choix qui paraissent difficiles tant qu’esclave de ses peurs, on préfère s’accrocher au passé, à  des scénarios archi-périmés, à un rôle de victime, à l’illusoire sécurité qui fait tenir aux souffrances que l'on considère siennes parce qu’elles sont connues.
 
« Quand on a peur, il faut toujours
regarder sa peur en face et lui donner un nom.
Sinon, elle vous écrase
et vous emporte comme une vague scélérate… »

Katherine Pancol

Je constate au travers des accompagnements énergétiques, des séances EFT, des messages et appels téléphoniques que je reçois via le site Aquarienne, que de nombreuses personnes, et, parmi elles beaucoup de Porteurs de Lumière, sont actuellement tiraillées dans leurs choix. Leur mal-être vient de la peur qui semble faire trembler le sol sous leurs pieds. Pourtant, lorsqu’ensemble, nous identifions leurs peurs, ces êtres prennent conscience que c’est leur sol intérieur qui tremble, que leur peur n’est qu’une réaction limitative qui les paralyse, et que la situation qui leur semblait si effrayante ne l’est pas tant que cela, perçue d'un autre point de vue.
 
Prendre conscience de ses peurs, les identifier, permet de s’apercevoir qu’elles sont liées à des modèles que nous avons intériorisés au travers des messages conscients et inconscients, transmis par les personnes qui ont participé à notre éducation. Ces modèles sont devenus des programmes qui s’exécutent en mode automatique, par défaut. Lorsque vous regardez vos peurs en face, vous parvenez à ne plus vous identifiez à elles, et à les dépasser en trouvant  au fond de vous, le courage d’avancer.
 
Personne n’est condamné à vivre sous le joug de peurs injustifiées et de suivre un chemin qui ne lui plait pas. Prendre conscience de ses peurs, met à jour les programmes inadaptés. C’est un peu comme lorsque vous appuyez sur la touche « reset » de votre ordinateur afin de le réinitialiser.
 
En remettant vos « configurations » au point zéro, vous pourrez ressentir qu’il est temps de sortir des sentiers battus et d’arpenter de nouveaux chemins. Vous ne serez plus sous la dépendance de réactions non maîtrisées, vous serez libre d’agir et d’être le changement que vous voulez voir dans le monde.
 
Une fois que vous aurez regardé en face, votre peur de l’inconnu et que vous aurez mis un nom dessus,  vous pourrez écouter votre cœur et voir les signes que la Vie vous envoie. Alors que malgré vos doutes, vous avancez sur votre chemin de vie, vous rirez  souvent de vous-mêmes, en constatant que quasiment toutes nos peurs sont sans fondement, donc irréelles.
 
Comme l’a chanté Bob Marley dans Wake Up and Live :  La vie est une longue route jalonnée de panneaux indicateurs, alors tu sais, quand tu traces ta route, t'as pas besoin de te poser des tonnes de questions. Evite la haine, la jalousie, la méchanceté. Ne dissimule pas tes pensées, fais en sorte que ta vision du monde devienne réalité. Réveille-toi et vis.
 Patricia Dieghi
 
  • Un poème inspirant pour la route : du poète américain Robert Frost, extrait de Mountain Interval

    La route non prise
Deux routes divergeaient dans un bois jaune
Et, désolé de ne pas pouvoir prendre les deux
Et de n'être qu’un seul voyageur, je suis resté longtemps
A en regarder une aussi loin que je le pouvais
Jusque-là où elle se perdait dans les broussailles.

Alors j'ai pris l'autre, tout aussi attirante
Et peut-être encore plus tout compte fait
Plus herbeuse et moins marquée par l’usure
Bien qu’à vrai dire, les allées et venues
Les aient usées très semblablement.

Et toutes les deux dormaient, ce matin là,
Sous des feuilles qu'aucun pied n'avait foulées.
Ah! J'ai gardé la première pour un autre jour!
Sachant pourtant qu’un chemin mène à un autre
Je doutais bien de ne jamais pouvoir y revenir.

Un jour je serai là à raconter dans un soupir
Quelque part dans un lointain avenir que
Deux routes divergeaient dans un bois, et que moi,
J'ai pris celle par laquelle on voyage le moins souvent,
Et c'est cela qui changea tout.
 
  • Et une vidée de Bob Marley, interprétant
Wake Up and Live


 
"Lève-toi peuple puissant
Il y a un travail à faire
Alors faisons-le petit à petit
Sortez de votre insomnie
Nous sommes plus nombreux que le sable sur le rivage
Nous sommes plus que des chiffres
Tous ensemble maintenant
Réveillez vous et vivez, réveillez vous et vivez
Réveillez vous et vivez maintenant."

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
AccueilMentions légalesTirez une carte | BlogLiensBoutique | Contact
Aquarienne est libre, et  ne revendique aucune appartenance ou orientation politique, religieuse ou sectaire.