bannière du site aquarienne : sophrologie, soins énergétiques, formations New Paradigm MDT à Rocbaron (83)
 
     
Soins énergétiques - Séances de Sophrologie et EFT -  Formations New Paradigm MDT -  à Rocbaron/Var
Promotions
1 clic sur l'image
Prix réduit : -15€
Collier "Vision"
Lapis-Lazuli et Or plaqué
collier lapis-lazuli et or plaqué, pièce unique, créations Aquarienne
 

 Formations
New Paradigm MDT
- Praticien Basique
14 et 15/09/2019
- Enseignant Basique
du 20 au 22/04/19
- Praticien 13 D
du 1er au 04/11/2019   
New Paradigm Multi Dimensional Transformation, méthode de développement personnel et de mieux-être
 

Ho'oponopono pour guérir les conflits

21/7/15

 
Hooponopono « Guérir des conflits,
c’est guérir en soi
ce qui arrive à l’extérieur. »

- Nathalie Bodin.


« Que le pardon de la part de tous les hommes soit la note-clé de cette époque », transmettait Le Tibétain (Maître Ascensionné Djwhal Khool / Dady cool), dans une des invocations proposées à l’humanité. C’était en 1935…
 
Quand on aime on ne compte pas
Bien avant lui d’autres Êtres Éveillés, nous ont montré la voie : «  Je ne te dis pas qu’il faut pardonner  jusqu’à sept fois mais jusqu’à soixante-dix fois sept fois » (soit 490 fois si vous faites le compte) répondait Jésus à Pierre, pour symboliser un pardon illimité.
 
Qui aime n’a plus besoin de pardonner
Lorsque nous n’aurons que l’amour au cœur, nous ne pourrons plus voir la dualité et rien, ni personne ne pourra nous blesser. Comme l’a démontré Bouddha, Maître de la Compassion : « Qui aime n’a plus besoin de pardonner. » Mais tant que nous sommes dans le jugement et que nous éprouvons de la colère, de la haine, du ressentiment, de la rancœur, de l’irritation, le besoin d’avoir raison, et autres sentiments inharmonieux à l’égard de quoi ou qui que ce soit, seul le pardon authentique apporte l’apaisement.
 
Or même le pardon n’est pas la fin
Le pardon rend beau mais il ne crée pas. Il est la source de la guérison, mais c’est le messager de l’amour et non sa Source. - Un Cours En Miracles – Chap 18 -  XI- Les  deux mondes. En effet, le pardon n’est pas la fin, mais une étape sur le chemin du Chercheur de Lumière.  Une étape importante, et qui peut durer longtemps…Jusqu’au moment où grâce à ce processus de pardon, notre perception se transforme pour découvrir qu’il n’y avait en fait, rien à pardonner, ni aux autres, ni à « soi-m’aime ».
 
Ego, croyances  et projections
L’ego s’identifie à tout ce qui vient de l’extérieur, et nous incite à croire que l’histoire du passé que nous nous racontons est notre véritable identité. Pris dans son piège, nous imaginons être victimes de nos parents, des autres, de la fatalité.  Prisonniers du passé, embourbés dans des croyances limitantes, nous gaspillons une énergie folle à maintenir de vieilles émotions discordantes et à les projeter sur notre entourage, rejouant sans cesse le même film triste et douloureux. Le processus de pardon permet prendre conscience de nos propres schémas, des manipulations de l’ego, de notre tendance à la victimisation, pour reprendre les rênes de notre vie.
 
Ho’oponopono, une méthode qui a fait ses preuves
Pourquoi continuer à s’auto-punir et à punir son entourage quand il est possible de voir la situation autrement ? Nous créons notre réalité selon nos croyances. La vie, l’autre, c’est le miroir de nos croyances.  Nous avons toujours le choix suite à un événement, soit de nous laisser emporter par des émotions inharmonieuses, soit de nous poser, de respirer et d’utiliser une méthode pour retrouver le calme en soi, pourvoyeur de solutions ingénieuses. Ho’oponopono, avec ses quatre phrases miraculeuses : désolé, pardon, merci, je t’aime, est une méthode simple et efficace, qui permet le retour à l’harmonie en soi et autour de soi.
 
Ho’oponopono  pour guérir les conflits
Ho’oponopono est une méthode ancestrale qui permettait aux membres des communautés hawaïennes de se réconcilier de façon juste. Le mot Ho’oponopono, signifie corriger ce qui est erroné, la méthode permet de corriger les conflits pour retrouver l’harmonie dans le groupe. Cette méthode a été adaptée à la façon de vivre occidentale, plus individualiste,  de façon à pouvoir être utilisée individuellement en toute autonomie. Ainsi, lors d’un conflit, il n’est pas utile d’attendre que l’autre ou les autres changent leurs comportements pour faire évoluer la situation. Puisque c’est notre réaction face à l’événement qui fait la différence, il est aisé de la modifier en utilisant Ho’oponopono, et de transformer ainsi la situation. 
 

Faire comme si
Tant que nous laissons l’ego aux commandes de notre vie, pardonner peut prendre beaucoup de temps.  Dire ou même penser les quatre mots magiques : désolé -  pardon – merci -  je t’aime -,  avec le cœur,  lorsque nous nous sentons blessé ou humilié peut sembler insurmontable.  Dans ce cas là, je vous invite à faire comme si. Oui, à prononcer ou penser les mots en faisant semblant, même si le cœur n’y est pas.  Chaque fois qu’une image de la situation ou de la personne arrive sur votre écran mental, chaque fois que la colère ou la tristesse vous envahit en pensant à ce qui s’est passé, plutôt que de vous laisser submerger par ces émotions lourdes, vous récitez votre nouveau mantra : désolé – pardon – merci – je t’aime. Cela va progressivement amener un changement énergétique (dans vos circuits énergétiques internes et dans vos champs énergétiques, aussi appelés champs morphiques).  Au bout de quelques temps, vous allez vous surprendre à porter un autre regard sur la ou les personnes concernées, ainsi que sur cette affaire, à ressentir les mots, et à pratiquer Ho’oponopono en conscience. Le pardon vous aura permis de passer d’un état de conscience de pauvre victime, à un état de conscience de  Maître. Maître de soi, responsable de ses actions et de ses réactions.
 
Le pardon pour vivre libre et en harmonie
Ho’oponopono aide à résoudre les conflits et à se libérer d’anciennes mémoires, du passé, qu’elles soient liées à notre enfance, transgénérationnelles ou même karmiques. Ces mémoires qui alourdissent ont engrammé en nous des programmations qui empêchent d’être qui nous sommes vraiment. A chaque fois que quelque chose ou quelqu’un nous contrarie, c’est une opportunité d’aller regarder ce qui se passe en soi et de nettoyer par le pardon, toutes ces mémoires obsolètes.  Faire usage de notre libre-arbitre pour reconnaître cette situation qui nous déstabilise ou cette personne qui nous agace, comme une chance de mieux se connaître, pour sortir des schémas de peurs,  des relations de manipulations et de co-dépendances, est un choix qui accroît notre souveraineté personnelle. Le pardon restaure l’harmonie, en soi et avec soi, permet de retrouver sa congruence. Cet état d’harmonie permet de vivre libre. Libéré de réactions incontrôlables qui gâchent la vie,  libéré de multiples peurs limitantes, il devient plus facile d’exercer son libre choix dans tous les domaines de la vie. Car, contrairement à ce qui m’est souvent énoncé comme élément bloquant lorsque je propose entre les séances énergétiques, des exercices pour faciliter la guérison avec le pardon, pardonner n’induit pas une obligation de relation avec la famille, l’entourage ou qui que ce soit. Il ne s'agit pas non plus d'oubli ou de déni, mais juste de dissoudre la charge émotionnelle qui nous enchaîne au passé.

Ho’oponopono 30 formules de sagesse pour guérir des conflits
C’est le titre d’un livre de Nathalie Bodin, paru en  juin 2013.  Un livre dans lequel l’auteure nous fait bénéficier des aspects de Ho’oponopono qu’elle découvert lors d’un voyage à Hawaï : Dans les pages qui suivent, je décris la pratique originelle qui m’a inspiré cet ouvrage et j’explique comment j’ai adapté cette méthode à la vie occidentale moderne. Il est possible de mettre à profit cette connaissance traditionnelle pour chaque aspect conflictuel de la vie.
Les 30 formules de sagesse pour guérir des conflits constituent la deuxième partie de l’ouvrage : Pour aider à la pratique de Ho’oponopono, je vous révèle ici la méthode que j’utilise pour se connecter encore plus directement au Moi profond. La reconnaissance du fond du problème en ciblant le type de mémoire qui a été réveillées apporte la garantie de vous détacher encore plus rapidement des peurs de l’Ego. En effet, si dans la plupart des cas réciter « désolé, pardon, merci, je t’aime » peut suffire, il existe des moments où la résistance en soi est si intense qu’il devient très difficile de dire les quatre mots de sagesse…. »
Ho’oponopono, un art de vivre
Pour Nathalie Bodin, Ho’oponopono fut une révélation qui a transformé sa vie. J’aime ses livres qui sont clairs, et issus d’un vécu, d’une expérimentation, pas juste de l’intellect.
 

Ho’oponopono est aussi pour moi et certain-e-s de mes client-e-s une méthode simple et efficace qui a largement contribué à nous permettre de retrouver l’âme agit (la magie) de la vie.  Je souhaite de tout cœur qu’il en soit ainsi pour vous.  C’est pour vous encourager à tester vous-même, que comme d’autres méthodes favorisant le mieux-être, j’en parle régulièrement autour de moi ou sur ce site. Aloha !

+ Pour en savoir davantage  

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
AccueilMentions légalesTirez une carte | BlogLiensBoutique | Contact
Aquarienne est libre, et  ne revendique aucune appartenance ou orientation politique, religieuse ou sectaire.